NOTRE ÉLEVAGE

Si le Domaine est quasiment auto-suffisant, c’est en grande partie grâce au travail de Marc. Maxence, l’aîné de la famille Finidori, exploitant agricole comme ses parents, se plonge dans le monde agricole dès l’âge de 12 ans et suit une formation au lycée agricole de Borgu. A l’obtention de son diplôme, Maxence rejoint son père Marc sur le Domaine et s’occupe de l’élevage porcin dans le parc. Les porcs noirs de race Corse Nustrale (« le nôtre » en corse) font sa fierté et vous pourrez vous en approcher sans crainte pour les caresser.

LE PORC CORSE

Présents exclusivement depuis des siècles sur l’île de beauté, les porcs noirs ont bien failli disparaître avec l’avènement de l’élevage industriel dès les années 1960. Les éleveurs corses se sont battus pour sauvegarder la race de leur métissage avec les autres espèces de porcs. Aujourd’hui, la population de porcs corses s’élève à moins de 1 300 individus et ils sont entrés dans un programme de préservation.

Les porcs corses supportent un climat contrasté et ont une croissance lente. Ils se nourrissent de la végétation environnante, de glands, de châtaignes et de céréales en complément. Ils ne sont pas abattus avant l’âge de 12 mois et s’ils pèsent au minimum 75 kilos.

domaine-de-piscia-corse-vignoble-charcuterie-artisanale
domaine de piscia corse vignoble elevage animaux bovins

Après ses études agricoles, Maxence a continué de se perfectionner dans la charcuterie artisanale auprès de producteurs des villages de Zecavu, Bastelica et San Lorenzu pendant 4 ans. Les porcs du Domaine servent à la confection de la charcuterie corse AOC que vous pourrez déguster à la table de Christine. Vous serez étonné par le fondant et le goût unique de la coppa de Corse, du lonzu et du prisuttu, le jambon cru corse. L’objectif de Maxence n’est pas de produire en quantité mais d’offrir de la qualité et des saveurs authentiques à tous ceux qui goûtent ses produits.

Sur le Domaine, d’autres animaux évoluent en liberté. Lors de vos vacances en Corse, vous pourrez peut-être apercevoir des bovins et des chèvres. Le veau, servi à la ferme auberge, grandit dans le parc avant d’être magnifié par Christine et de délivrer toutes ses saveurs en bouche.

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE